Vive la radio réinventée !

Malgré son âge vénérable, on la vénère toujours autant. Pourtant, avec l’arrivée du numérique, nombreux sont ceux qui ont prédit sa mort à plus ou moins longue échéance. Que nenni! les thanatologues du virtuel. C’est le numérique qui s’annonce pour être non pas son fossoyeur, mais son sauveur.

Malgré son âge vénérable, on la vénère toujours autant. Pourtant, avec l’arrivée du numérique, nombreux sont ceux qui ont prédit sa mort à plus ou moins longue échéance. Que nenni! les thanatologues du virtuel. C’est le numérique qui s’annonce pour être non pas son fossoyeur, mais son sauveur.