Autant en rapporte le vent | LesAffaires.com

On n’a qu’une chance de faire une première impression, dit-on souvent. Dans le cas des technologies propres, ça s’est produit à un moment où elles étaient émergentes, coûteuses et peu performantes. Que verrait-on si on leur donnait une seconde chance ? Une industrie tournée vers l’avenir, déjà gigantesque et, surtout, profitable. Source : Autant en rapporte le vent | LesAffaires.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *