Autofocus.ca

Bertone Nuccio : 100 ans de design et un clin d’oeil à Montréal

Pour célébrer ce centenaire, on a eu droit à un concept hautement futuriste, mais tout de même assez différent de ce que nous servent les grands constructeurs ces jours-ci. La bête a pour nom Nuccio, en hommage à Giuseppe Bertone, le fils de Gio...
Pour célébrer ce centenaire, on a eu droit à un concept hautement futuriste, mais tout de même assez différent de ce que nous servent les grands constructeurs ces jours-ci. La bête a pour nom Nuccio, en hommage à Giuseppe Bertone, le fils de Giovanni Bertone, le Turinois à l’origine de la boîte et dont le surnom était, justement, Nuccio.
Nuccio Bertone a dirigé la société familiale des années 50 jusqu’à sa mort, en 1997.
Au-delà du nom, le Nuccio est un concept rappelant aussi fortement les années 70, décennie glorieuse pour Bertone, s’il en est, puisque c’était l’époque des Lamborghini Miura et Countach, de la Lancia Stratos HF Zero (dont le concept semble s’inspirer le plus) et de la Fiat X1/9.
N’en doutez pas une seconde, ceux qui comparent le Nuccio à un aspirateur à main Dust Buster aux contours orangés ont 1) tout à fait raison sur le plan visuel et 2) aucun respect pour la tradition automobile internationale, malgré tous les airs qu’ils peuvent bien se donner.
Pour nous adeptes canadiens de la chose automobile, il faut savoir que Nuccio a mis la main à la pâte lorsqu’est venu le temps de donner forme à une certaine Alfa Romeo Montreal, une voiture concept dont le dévoilement mondial a eu lieu dans la métropole québécoise, en 1967, durant Expo 67.
Le concept Nuccio est évidemment une interprétation bien moderne du passé. Preuve à l’appui : les DEL qui illuminent l’avant et l’arrière du coupé, de même que le diffuseur qui a pour mission d’assurer un appui aérodynamique aux roues arrière.

Contenu connexe:
Salon de Genève 2012 : étrange et merveilleux!

@mcken