BMW i8 Spyder : Électron libre et cheveux au vent

Le concept de sportive hybride rechargeable de BMW, le coupé i8, enlève le haut, au plus grand bonheur des amateurs de vent dans les cheveux.


On a vu le concept du coupé i8 faire une tournée des expositions automobiles l’an dernier. Cette année, attendez-vous à voir cette nouvelle version décapotable en faire autant. Le i8 Spyder est une version sans toit du coupé qui rappelle drôlement ce qu’Audi fait depuis quelques années avec son propre concept de sportive électrique, l’e-Tron.

Comme quoi les ingénieurs allemands ne font pas qu’inventer. Ils savent aussi faire dans l’imitation… Cela dit, on ne sait pas encore à quel film hollywoodien BMW destine son nouveau joujou, la marque allemande étant friande des superproductions américaines.

Notez qu’en plus du toit, les deux places à l’arrière sont aussi éliminées de portrait, pour réaliser ce Spyder. Sous le capot (pour ainsi dire) se trouve un moteur bicéphale, la portion électrique étant à l’avant et générant 96 kilowatts, l’équivalent de 131 chevaux.

La cylindrée fait quant à elle 223 chevaux (164 kilowatts) et est logée à l’arrière. On a cherché où mettre un éventuel sac de golf et on n’a pas trouvé.

BMW promet une accélération au 0-100 km/h de 5 secondes tout au plus. Les 30 premiers kilomètres se font en mode purement électrique (quoiqu’avec une telle accélération, on en doute), ce qui permet de conserver une consommation d’essence établie à 3 litres aux 100 kilomètres.

À l’intérieur, on y retrouve l’essentiel de ce qui fait un bon concept ces jours-ci, incluant un grand écran tactile de 8,8 pouces, qui commande pas mal tout ce qu’on souhaite régler soi-même. BMW garantit une information en trois dimensions, rien de moins.

Quant à l’allure générale de la voiture, notez bien que BMW continue de faire dans les traits de crayon excessifs : tout est en bourbes, même le capot a droit à une coupe en V inversé, histoire de mettre en valeur la peinture deux tons noire et bleu électrique, les couleurs officielles de la gamme « i » du constructeur allemand.

Ne manquez rien de l’action!

Angeles Canyon

Tout ceci et plus encore en vous abonnant: