Cadillac ATS 2013 : La chasse à la BMW est ouverte

General Motors ne cache pas son ambition de détrôner BMW et Mercedes du sommet des berlines compactes de luxe avec l’ATS, le nouveau bébé de Cadillac pour 2013.


L’ATS est une berline compacte de luxe un brin plus courte que la CTS, et dont l’apparence, bien qu’elle ne détonne pas vraiment dans la gamme de la marque américaine, a tout de même un petit côté photogénique qui est loin de lui nuire.

Sous cette robe sculptée de nombreux angles abrupts se cachent aussi une structure et une mécanique qui, sur papier du moins, ont de quoi chatouiller l’égo d’autres petites sportives de même catégorie, comme la Série 3 de BMW, la cible avouée de ce nouveau modèle.

Ça commence par un châssis léger et rigide fait d’acier renforcé, d’aluminium et de magnésium. La cylindrée est évidemment à l’avant, sous le capot, mais les roues motrices sont à l’arrière, une configuration qui permet presque d’atteindre une répartition de poids 50/50, idéale pour aller jouer dans les platebandes des Allemands.

La suspension est également dotée du système de réglage magnétique de GM, transformant le comportement de la berline selon le contexte et les désirs du conducteur.

Autre signe des temps, sous le capot se trouve un moteur à quatre cylindres de 2,5 litres, produisant tout de même une puissance de 202 chevaux et un couple de 191 livres-pied. Un deux litres turbo de 272 chevaux est aussi offert. Une boîte automatique à six rapports est de mise partout. Sur autoroute, ça se traduit par une consommation d’essence tout à fait raisonnable de 6 litres aux 100 kilomètres, assurent les gens de Cadillac.

Outre le design très américain et la performance annoncée, le prix de détail devrait en attirer plus d’un : à fiche technique à peu près comparable, l’ATS devrait coûter de 5000 à 8000 dollars de moins qu’une Série 3 de BMW.

Bref, aucun doute. GM part à la chasse aux BMW.

Ne manquez rien de l’action!

Angeles Canyon

Tout ceci et plus encore en vous abonnant: