Chevrolet Corvette Stingray : Suivre la voie de la Ford Mustang?

Il semble assez sensé d’affirmer que la mode du néo-rétro, ou du « rétrofuturisme » automobile des dernières années soit enfin derrière nous. Corvette Stingray à l’appui.


Voilà un concept qui ne manque pas d’audace, mais dont le nom évoque tout de même une autre époque. Les belles Stingray des années 60 ont certainement leur charme encore aujourd’hui, comme vous pouvez le voir dans la galerie photo accompagnant cet article.

Au-delà du nom, et du fait que ce véhicule concept a été dévoilé en 2009 afin de souligner un siècle de design au sein du groupe General Motors (ou, en tout cas, d’une des plus petites sociétés indépendantes que le groupe a rachetées au fil du dernier siècle), on peut clairement dire que la Corvette Stingray qu’on a sous les yeux est résolument tournée vers le futur.

Portières papillon et porte-à-faux prononcés à l’appui, voilà une voiture que Batman lui-même, un habitué des véhicules à l’allure pour le moins alambiquée, ne renierait pas pour une de ses prochaines aventures hautes en technologie de pointe.

Il faut dire que Batman s’est fait souffler l’exclusivité de ce modèle par un autre genre d’être surnaturel, puisque cette Corvette Stingray a servi au tournage du deuxième volet des films Transformers. D’ailleurs, en 2009, ce concept n’était rien de plus qu’un exercice de style.

D’ailleurs, aucune idée du genre de mécanique que GM pourrait bien glisser sous le capot d’une telle sportive, dans la vraie vie, du moins. Dans le film, les robots-voitures utilisent l’énergie qui leur est transmise par un artéfact provenant de leur planète. Bonne chance avec ça…

Cela dit, vu comment Ford est en train de repositionner sa propre sportive, la Mustang, à partir du concept Evos aux contours manifestement dignes des voitures de demain, on se met à rêver d’une nouvelle Corvette aux alentours de 2014 ou 2015 qui reprendrait certains aspect de ce concept de Stingray…

C’est le designer de Ford de l’époque, J Mays, qui s’est approprié le terme « rétrofuturisme ». Ça pourrait être au tour d’un designer de GM de remettre le « futurisme tout court » au goût du jour…

Contenu connexe:

Chevrolet Corvette Sting Ray 1964 : l’année de transition

Ne manquez rien de l’action!

Angeles Canyon

Tout ceci et plus encore en vous abonnant: