Chevrolet Sonic RS 2013 : Les pocket rocket selon Chevrolet

La Sonic a une jolie bouille, mais les amateurs de petites sportives n’auront d’yeux que pour la Sonic RS 2013, une compacte qui a certainement la gueule de l’emploi.
De là à parler de pocket rocket, surnom attribué aux sportives compactes de la dernière décennie (et des années précédentes), il n’y a qu’un tout petit pas. Franchissons-le donc ensemble, mais gardons-nous une petite gêne, tout de même.
La RS est une version revisitée de la Sonic qui vise à convaincre les amateurs de petites voitures rapides que Chevrolet est une marque qui leur convient bien. On est loin d’une GTI de Volkswagen, disons, mais ça n’enlève rien à l’Américaine.
Entre autres exclusivités sur ce modèle, on trouve un habitacle grandement remanié, incluant des baquets de calibre sportif, un volant gainé et un pédalier s’allure tout aussi dynamique. GM ajoute le système d’infodivertissement MyLink, pour les férus de connectivité.
De l’extérieur, on peut dénoter la Sonic à sa calandre retouchée, qui hérite d’une grille un peu plus sombre et de phares antibrouillard uniques. Des custodes plus travaillées, un aileron et un embout d’échappement chromé complètent les modifications.
Sous le capot, là où certains auraient sans doute apprécié une mise à niveau comparable à ce qui a été fait du côté esthétique, il faudra repasser. La cylindrée de la RS est inchangée. Le 1,4 litre turbo fait 138 chevaux et il est jumelé à une boîte manuelle à six rapports.
Cela dit, pour une petite voiture comme la Sonic, la puissance fournie par cette mécanique n’est pas chiche en tant que tel. Il y a certainement beaucoup de plaisir à tirer de la conduite de cette petite sportive.
Avouez qu’une Sonic SS à moteur turbo de 2 litres, là, ça commencerait à être sérieusement intéressant, surtout pour les amateurs de pilotage sur circuit routier…

Contenu connexe:
Chevrolet Sonic 2012 : ne m’appelez surtout pas Aveo!