Falcon F7 Series I : la sportive américaine qui a volé Detroit

Le fabricant américain Falcon a volé la vedette à l’exposition automobile de Detroit, début janvier, avec son coupé F7 Series I, une sportive unique en son genre.
Il faut dire que Falcon Motor Sports est une société établie en banlieue de la Motor City, à Holly, Michigan. Cela dit, la F7 Series I n’est pas assemblée sur place, même si c’est là qu’elle a été conçue.
Tout cela pour dire que le constructeur américain a reçu les approbations nécessaires pour lancer la production de ce coupé en décembre dernier, ce qui lui a laissé juste assez de temps pour dévoiler la voiture à Detroit.
Il s’agit d’un supercar comme on les aime : faite à la main, elle hérite d’une plateforme conçue après des centaines d’heures passées sur la piste, et fait fi de tous ces gadgets « qui endorment le conducteur et réduisent le niveau d’habileté requis pour dépasser ses propres limites. »
Lire : pas d’assistance électronique à bord de cette supersportive américaine.
Des matériaux dernier cri, par contre, ça, oui : un châssis fait d’aluminium et de fibre de carbone est de mise. La carrosserie intègre les éléments de sécurité nécessaires afin d’assurer une protection maximale des occupants. Ça comprend des arceaux surplombant les deux baquets.
Sous le capot se trouve un V8 de 7 litres de 620 chevaux, jumelé à une boîte manuelle à six rapports. Pas de boîte séquentielle dans la Falcon! En fait, tout est « comme dans le temps », côté mécanique, sauf peut-être la direction à assistance électrique dont le dosage peut être réglé à la main.
La cylindrée est sise le plus bas possible, procurant un centre de gravité peu élevé, malgré la garde au sol raisonnable et un toit conçu de manière à laisser entrer sans tracas les automobilistes de forte taille.
Tout cela garantit une conduite dynamique. Falcon cite au passage un chrono au 0-100 km/h sous les 3 secondes et demi, une vitesse de pointe de 320 km/h et un freinage à 100 km/h pouvant se faire en moins de 30 mètres.
La voiture sera mise en marché au courant de 2012 à un prix de détail avoisinant les 225 000 dollars.

Contenu connexe:
Porsche Cayman R vs Nissan 370Z Nismo : la question à 40 000$