Autofocus.ca

Freightliner Revolution Innovation : Ça donne le goût d’être camionneur

Freightliner, une filiale de la société Daimler, a dévoilé fin mars une étude de ce à quoi pourrait ressembler le camion de demain : le Revolution Innovation.PLUS: Mercedes-Benz Citan : Un titan urbain dans la cour du Transit ConnectPLUS: Les ...
Freightliner, une filiale de la société Daimler, a dévoilé fin mars une étude de ce à quoi pourrait ressembler le camion de demain : le Revolution Innovation.
Chez Sympatico Auto, on n’hésite pas à sortir des sentiers battus. On aime les choses futuristes qui témoignent d’un réel sens de l’innovation et ce, peu importe leur forme. Ce qui fait que quand on tombe sur un concept de véhicule comme le Revolution Innovation, on peut difficilement résister d’en parler un brin.
Même s’il semble tourné vers l’avenir, le Revolution Innovation est un clin d’œil aux 75 ans de la marque.
Ça va au-delà du design extérieur. Tout semble avoir été repensé dans ce véhicule concept dévoilé dans une exposition de camions du Kentucky, jusque dans la configuration de l’habitacle, transformé en poste de travail pour camionneur entrepreneur.
On s’est dit, chez Daimler, que comme la cabine n’est généralement occupée que par une personne, le conducteur, aussi bien délaisser la portière côté passager, ainsi que le deuxième banc où, si le camionneur est comme la majorité des conducteurs, reposent tout sauf les fesses d’un second passager : documents, boîtes, sacs de travail, etc.
Les cadrans et la console ont été reconfigurés afin de mieux s’adapter à la réalité hyperconnectée des années 2010. Une portière a aussi été pratiquée à l’arrière, afin de donner un accès direct à la remorque.
Bref, ça respire le 21e siècle.
À l’extérieur aussi : au-delà de la forme hautement aérodynamique du Revolution Innovation, on trouve un éclairage à DEL deux tons qui encadre en quelque sorte sa calandre.
Son châssis, lui, est fait d’un aluminium résistant et léger qui retranche 100 kilos de son poids total. Il a été conçu de manière à abaisser le moteur, offrant un meilleur comportement routier. À l’arrière, un système intelligent gère automatiquement les roues motrices, les faisant passer de quatre à six, au besoin.
Ça fait du Revolution Innovation un véhicule à la fois moderne et moins énergivore, sa cylindrée répondant par ailleurs aux normes environnementales les plus sévères.

@mcken

New York n’est pas Montréal : les rues divisant Central Park seront fermées à la circulation, un point c’est tout.… https://t.co/fI1kgK1QgX
- mercredi Avr 25 - 12:10

Rogers se garde le droit de piger dans votre carnet d’adresses (pour contacter vos amis?). https://t.co/ca5zjRKj7N https://t.co/lkLSnViNK5
- mercredi Avr 25 - 12:10

La pénurie de main-d’œuvre n’épargne pas les exorcistes… https://t.co/ca5zjRKj7N https://t.co/jSsEQaYGSG
- mercredi Avr 25 - 12:09

L’accouchement royal britannique a coûté pas mal moins cher qu’un accouchement moyen aux États-Unis.… https://t.co/fIe975TFYX
- mercredi Avr 25 - 12:08

Le chiffre du jour : 50 millions $US (en lobbying par les #GAFA en 2017) https://t.co/ca5zjRKj7N https://t.co/Gd0TUAhvus
- mercredi Avr 25 - 12:08

Boire une bière sera bientôt un geste entièrement écologique https://t.co/ca5zjRKj7N https://t.co/aQ7pKfHE6X
- mercredi Avr 25 - 12:07

Le revenu de base garanti n’a déjà plus la cote. https://t.co/ca5zjRKj7N https://t.co/pDIiFsUHkP
- mercredi Avr 25 - 12:07

Preuve que le socialisme est mort : la ville de naissance de Karl Marx vend tout plein de babioles à son effigie po… https://t.co/Vph12FqbCm
- mercredi Avr 25 - 12:06