Autofocus.ca

IFR Automotive : L’Aspid SS et l’Aspid GT-21 Invictus

Vous le savez, le qualificatif exotique est plutôt vague dans le monde de l’automobile. La première chose qui vient en tête lorsqu’on prononce les mots « auto exotique », c’est que le bolide doit obligatoirement avoir une apparence unique ca...

Vous le savez, le qualificatif exotique est plutôt vague dans le monde de l’automobile. La première chose qui vient en tête lorsqu’on prononce les mots « auto exotique », c’est que le bolide doit obligatoirement avoir une apparence unique capable d’impressionner n’importe qui. Évidemment, l’autre critère exotique concerne la mécanique. Celle-ci se doit d’être puissante et expressive à la fois, tandis que les performances doivent également être à la hauteur. Puisque bon nombre de ces exotiques sont équipés de mécaniques à forte cylindrée, il arrive souvent que ces dernières soient généreuses en termes de dimensions.

L’Aspid SS
Ce n’est pourtant pas le cas de l’Aspid SS, une voiture unique développée par l’entreprise de design espagnole IFR Automotive qui est commercialisée depuis 2008. Les dimensions de cette petite voiture étrange sont très similaires à celles d’une Lotus Elise. D’ailleurs, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, l’Aspid SS adopte une configuration extérieure qui n’est pas étrangère à un autre modèle Lotus, la mythique Seven. En effet, les deux roues à découvert à l’avant et la cabine juchée toute à l’arrière ne sont que deux traits caractéristiques empruntés à la voiture britannique. Bien entendu, la carrosserie de la SS adopte une ligne résolument plus moderne avec des phares montés de pare et d’autre du capot, une grille proéminente, des jantes surdimensionnées et une ligne de toit agressive. Bref, il est impossible de rester indifférent devant ce design inusité.

Au même titre que la Lotus Seven, l’Aspid SS utilise également une motorisation à quatre cylindres à l’avant, mais il faut avouer que l’engin développe passablement plus de puissance. Ce 4-cylindres de 2,0-litres de cylindrée est coiffé d’un compresseur volumétrique, ce qui fait osciller la puissance maximale à 400 chevaux, tandis que le couple maximal est de 240 lb-pi. Bien entendu, toute cette folie est transmise au train arrière via une boîte manuelle à 6 rapports, la seule offerte.

Avec un rapport poids / puissance de 1,85 kg / cheval-vapeur, on comprend assez rapidement les temps d’accélération annoncés de 2,8 secondes pour le 0-100 km/h et de 5,9 secondes pour le 0-160 km/h. La petite Aspid SS fait également très bien en freinage alors que de 160 km/h à l’arrêt complet, le temps requis n’est que de 3,1 secondes. Finalement, sachez que cette petite bête possède une vitesse de pointe de 250 km/h.

Le constructeur se targue également de la double personnalité de sa voiture. En effet, le conducteur peut changer le caractère de sa voiture à la seule pression de l’écran tactile en plein milieu de la planche de bord. IFR a prévu des ajustements plus agressifs pour ceux qui voudraient s’amuser sur un circuit. Après la journée à la piste, la SS peut recouvrer sa personnalité de voiture plus docile pour la balade en ville.

L’Aspid GT-21 Invictus

Pour ceux qui trouvent que le design de la SS est trop marginal, IFR proposera bientôt quelque chose de plus racé et de plus viril également. En effet, un peu plus tôt cette année, IFR a présenté les premiers détails de sa nouvelle bombe à retardement. Voici l’Aspid GT-21 Invictus, une voiture résolument plus sensuelle que sa consœur, la SS. La carrosserie conserve cette particularité d’exposer les bras de suspensions et les roues avant, mais le bouclier avant est beaucoup plus poussé que celui de la SS avec un air déjà aperçu sur des prototypes Volkswagen, ne trouvez-vous pas?

Le capot très long se termine sur une cabine plus fluide que dans la SS, tandis que le flanc de la voiture, de larges ouvertures s’occupent d’acheminer l’air froid aux freins à disques arrière et vous aurez peut-être remarqué les échappements latéraux. Finalement, la partie arrière est elle aussi très impressionnante avec les feux ancrés dans ce postérieur découpé au couteau. Il y a aussi un diffuseur intégré qui aide la voiture à demeurer au sol.

C’est que, pour ce projet, IFR a décidé d’augmenter le nombre de cylindres à huit. En effet, c’est un V8 de 450 chevaux et 325 lb-pi de couple qui prend place sous ce long capot, ce dernier étant livrable avec une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte automatique à double embrayage à 7 rapports. Bien entendu, le poids de la voiture gagne quelques kilos par rapport à l’Aspid SS. En effet, le poids total est de 990 kg (contre 740 kg seulement pour la SS). C’est ce qui explique le 0-100 km/h annoncé de moins de 3 secondes et le 0-/60 km/h de 6,8 secondes. Toutefois, la vitesse de pointe passe à 305 km/h. Notez également la présence de freins à disques doubles à chaque roue, ce qui garantit des freinages très efficaces.

Quant à la rigidité de la voiture, IFR s’est assuré que sa toute dernière création soit aussi compétente que les grands noms du milieu exotique. Le châssis tubulaire Alexcom unique à IFR est d’une légèreté inégalée et ne compromet absolument pas la performance du véhicule. La carrosserie en composite vient se greffer directement sur ce squelette névralgique de la voiture.

Comme pour l’Aspid SS, la production de la GT-21 Invictus sera limitée à quelques exemplaires seulement par année, ce qui remplit une autre condition à respecter pour qu’une voiture soit considérée comme une authentique exotique : sa rareté.

Contenu connexe:
Auto Exotique : Ferrari FF par Novitec Rosso

Auto Radar : 13 nouveaux modèles fort attendus pour 2013

@mcken

Non https://t.co/SNaBqV13W2
- vendredi Mai 18 - 11:57

Malgré tout l’argent d’Ottawa, le Canada est toujours un cancre de l'innovation. https://t.co/GJXPeY94Wl https://t.co/S0vT8ME64e
- vendredi Mai 18 - 12:11

Ce studio de jeu vidéo québécois vient de frapper le gros lot en Chine https://t.co/GJXPeY94Wl https://t.co/0Ng5PA1E1a
- vendredi Mai 18 - 12:11

Contre toute attente, ce sont les milliardaires français qui s’enrichissent le plus à l’heure actuelle.… https://t.co/U5M0Xd0ECU
- vendredi Mai 18 - 12:10

Après Tesla, au tour de Nissan de se lancer dans les maisons solaires. https://t.co/GJXPeY94Wl https://t.co/sceiv7gdyw
- vendredi Mai 18 - 12:09

Le chiffre du jour (et la réponse à une question que vous n'avez jamais osé poser) : 180 lettres (dans une canne de… https://t.co/kfqlfeLKp4
- vendredi Mai 18 - 12:09

Les organes cultivés en laboratoire, c’est pour bientôt. https://t.co/GJXPeY94Wl https://t.co/bWmkaNk9fH
- vendredi Mai 18 - 12:07