Internet à deux vitesses : le risque caché qui guette les PME québécoises

Internet à deux vitesses : le risque caché qui guette les PME québécoises

Une forte majorité des PME québécoises se dit satisfaite de ses services Internet. Pourtant, d’après notre sondage exclusif, mené en partenariat avec la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), ils sont bien insuffisants pour attaquer la quatrième révolution industrielle qui s’amorce. Québec non plus ne voit pas cet écueil. Est-il trop tard pour corriger le tir ? La suite : Internet à deux vitesses : le risque caché qui guette les PME québécoises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>