Jaguar XKR-S décapotable 2012 : La féline de l’année ôte le haut

Jaguar a remporté le prix de Sportive de l’année pour son coupé XKR en 2011. L’édition décapotable de 2012 en fera-t-elle autant? Rien n’en l’empêche…
Surtout qu’elle enlève le haut, ce qui ajoute un degré d’intérêt additionnel et des sensations relevées. Rapport au vent, pas aux mauvais jeux de mots, bien entendu.
Pour Jaguar (et pour nous aussi, dans le fond), il s’agit là de la GT décapotable la plus puissante et la plus rapide jamais conçue par ses ingénieurs. Le V8 sous le capot produit une puissance de 550 chevaux et un couple de 502 livres-pied, suffisamment pour déculotter n’importe quel automobiliste féru de conduite sportive.
Là, en prime, il les décoiffera. La vitesse de pointe de cette séduisante féline est de 300 km/h, ce qui ne lui prendra pas trop de temps à atteindre si jamais vous possédez une piste de course dans votre cour arrière (tout juste entre le court de tennis et le terrain de polo, présume-t-on). Le 0-100 km/h se boucle en 4,4 secondes.
Le toit aussi est de calibre de course, puisqu’il se rabat (électriquement) en 18 secondes top chrono.
Naturellement, une décapotable n’étant pas un coupé à toit fixe, certaines modifications ont été apportées à la suspension et au châssis afin de compenser la perte de rigidité du véhicule. Conjointement avec une architecture faite d’aluminium conçue exprès pour la piste, ça en fait, dixit Jaguar, la voiture la plus rigide de sa catégorie.
Un aileron en fibre de carbone a été ajouté à l’arrière pour assurer un appui aérodynamique convenant à ce type de voiture.
Pour ceux qui placent le confort plus haut sur leur liste de priorités, notez que les baquets en cuir et carbone peuvent être ajustés de 16 façons différentes. Comme ça, pas de risque de se fatiguer à piloter cette sportive anglaise de 140 000 dollars…