Lamborghini Urus 2015 : Si Porsche l’a fait, pourquoi par Lamborghini?

La marque italienne Lamborghini reprend une partie du programme de Porsche et compte faire le plein (de plus d’une façon) en lançant, dès 2015, l’Urus, son propre petit VUS.
VUS de luxe et de très haute performance, cela va sans dire. Sous le capot, une mécanique jusqu’ici inconnue qui générera au bas mot 600 chevaux, mais qui devra se conformer aux normes environnementales plus sévères qui entrent en vigueur en Europe et en Amérique du Nord à ce moment-là. Ça en mène plus d’un à penser que le V10 de Lambo utilise ailleurs dans sa gamme pourrait être remplacé par quelque chose d’un peu plus petit, en taille, mais de tout aussi musclé.
L’objectif de la marque italienne : vendre 3000 exemplaires de ce VUS par an à partir de 2015, à un prix de détail de 200 000 dollars chacun. Ça en fera de facto le modèle le plus populaire de sa gamme, une stratégie qui n’est pas sans rappeler celle de Porsche, avec le Cayenne.
Lamborghini, Porsche et Audi font toutes trois partie du groupe Volkswagen. Déjà, Audi et Porsche partagent plusieurs composants du côté de leurs propres VUS. Lamborghini s’en défend bien, mais qui dit qu’on n’ira pas piger dans la cour des deux autres marques pour assurer une telle production?
Chose sûre, il suffit de jeter un coup d’œil à la galerie photo pour réaliser à quel point l’Urus est un Lamborghini à part entière. Pas de coins ronds dans la conception de ce VUS, qui a droit à une calandre et à des feux arrière inspirés des autres modèles de la gamme.
Pour les inconditionnels, réjouissez-vous : Lamborghini pourrait vendre la moitié de ses Urus en sol nord-américain. La demande sera au moins aussi forte chez l’Oncle Sam qu’en Chine, où le prototype de ce futur VUS a été dévoilé en primeur mondiale.