Le « dieselgate » s’éternise, mais le diesel n’a pas dit son dernier mot

Deux ans plus tard, on entend encore parler du « dieselgate », l’affaire des moteurs truqués qui a forcé Volkswagen à se retirer de ce marché. Flairant la bonne affaire, d’autres constructeurs ont décidé de lancer leurs propres véhicules à moteur diesel. Un pari risqué à l’heure où cette technologie n’a jamais eu aussi mauvaise réputation, malgré des progrès colossaux pour la rendre plus efficace. Qui va en sortir gagnant ? À lire: Le « dieselgate » s’éternise, mais le diesel n’a pas dit son dernier mot | Alain McKenna | Auto écolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ne manquez rien de l’action!

Angeles Canyon

Tout ceci et plus encore en vous abonnant: