Le monde physique, prochaine frontière du numérique