Mastretta MXT, la Lotus Elise mexicaine

En 2013, l’automobile exotique n’est plus seulement l’affaire de quelques nations (Italie, Royaume-Uni, États-Unis, Allemagne, Japon, etc.), mais plutôt une réalité internationale. Après la Zenvo ST1 du Danemark, l’Aspid SS d’Espagne ou la Tramontana, une autre bombe espagnole, c’est désormais au tour des Mexicains de se lancer dans la course à l‘exotisme automobile. Voici la Mastretta MXT, une voiture compacte et propulsée par un 4-cylindres turbocompressé logé derrière les occupants.

Design exclusif
Mastretta est une compagnie qui s’est d’abord fait connaître dans les années 80 en élaborant des voitures en pièces ou, si vous préférez l’expression anglophone, des « kit cars ». La MXT est sa première réalisation maison et force est d’admettre que le résultat final ne manque pas d’intérêt. La carrosserie présente bien quelques éléments qui s’apparentent à d’autres modèles plus réputés comme les prises d’air latérales (Lamborghini Aventador) ou le pilier C (Ferrari 599), mais dans l’ensemble, le design est unique.

Compacte, cette voiture qui semble viser directement la Lotus Elise a un bouclier relativement agressif avec ces blocs optiques de couleur contrastante avec le reste de la caisse, ces derniers se prolongeant jusqu’aux prises d’air dans le pare-chocs avant. La fenestration latérale est simpliste, tout comme la ligne de toit d’ailleurs qui se prolonge jusqu’à l’aileron arrière qui relie les deux extrémités de la voiture. À l’arrière, les feux arrondis n’ont peut-être pas le panache des belles italiennes, mais bon, une voiture a toujours des faiblesses visuelles, n’est-ce pas? Finalement, l’unique pot d’échappement central est une belle touche et confirme du même coup l’exclusivité de ce modèle sport.

Châssis : régime minceur
Afin de conserver le poids de la voiture à un minimum et d’assurer une rigidité exemplaire, le châssis de la MXT est composé d’aluminium et de fibre de carbone, tandis que de l’acier ultraléger compose la colonne vertébrale de la voiture sous le moteur et assure du même coup une solidité additionnelle à l’ensemble. Le poids total de la voiture est de 930 kg, soit 110 de plus qu’une smart fortwo.

Motorisation : des organes connus
Le constructeur mexicain n’a pas cherché à réinventer la roue au niveau mécanique puisque c’est un 4-cylindres Ford d’une cylindrée de 2,0-litres et doté d’une puissance de 250 chevaux et 250 lb-pi de couple qui s’occupe de mouvoir les roues arrière motrices. Pour ce qui est de transmission, Mastretta a retenu les services d’une unité manuelle à 5 rapports tirée du catalogue de Ford également. Contrairement à la croyance populaire, cette combinaison mécanique date de l’ère pré-Ecoboost. Selon le petit constructeur, la réponse du moteur est immédiate et le délai du turbo est imperceptible, grâce à un système de gestion du moteur développé pour une conduite de performance.

Dans le cockpit
Puisque la MXT vise directement la Lotus Elise, un modèle qui n’est même plus disponible en Amérique, elle se doit d’offrir un habitacle à la hauteur, n’est-ce pas? À première vue, la planche de bord partiellement recouverte de fibre de carbone et de suède respire la qualité, même si le design de celle-ci laisse un peu à désirer. Heureusement, les deux sièges formés de fibre de carbone et recouverts de cuir ont été développés pour offrir un maximum de support lorsque le pilote est soumis à des forces G extrêmes.

Modernité oblige, la MXT est équipée de l’air conditionné – un équipement essentiel au Mexique –, d’une connectivité Bluetooth, d’une connexion iPod, d’un lecteur DVD et d’un système de navigation. Mastretta ajoute également que sa voiture n’a aucune aide à la conduite, ce qui rend l’expérience plus authentique.

Le constructeur ajoute que sa voiture peut accueillir des passagers mesurant jusqu’à 1,90 m (6’3”). De plus, il est clair que cette voiture a été conçue pour les amateurs de pilotage, le volant Sparco étant un indice flagrant, tandis que le pédalier a été pensé pour faciliter le fameux talon-pointe.

Conclusion

La production annuelle de la MXT devrait atteindre les 150 unités, avec la majorité destinée à une commercialisation européenne et, bien sûr, américaine. Le prix demandé pour une Mastretta MXT est d’environ 60 000$.

Contenu connexe :
Auto Exotique : les folles créations du préparateur Brabus















Auto Exotique : l’Aspid SS et l’Aspid GT-21 Invictus

Ne manquez rien de l’action!

Angeles Canyon

Tout ceci et plus encore en vous abonnant: