Mini Paceman 2013 : Le VUS qui « évoque » un certain Range Rover…

La marque Mini a eu bien des difficultés à garder le secret sur son Paceman, un VUS à deux portes qui sera lancé en 2013. La filiale de BMW a finalement lâché le morceau sur internet.
Le VUS coupé, comme l’appellent déjà ses admirateurs, a évidemment hérité de l’ADN de la marque anglo-germanique, incluant l’imposant cadran central, dans la console, où s’affiche la vitesse du véhicule.
On remarque aussi les jantes, les phares et la peinture deux tons de la carrosserie, qui confèrent à cette version écourtée du Countryman un petit air de gros jouet qui ne déplaira pas à une certaine catégorie d’acheteurs.
D’autres, plus sérieux, remarqueront peut-être le clin d’œil plus ou moins volontaire des ingénieurs de Mini au Range Rover Evoque, un VUS compact de luxe qui, lui aussi, est offert en version à deux portes.
Un trait évident est la ligne du toit du Paceman, qui descend vers l’arrière, alors que la ceinture de caisse remonte. Ça réduit d’autant la portion vitrée entre les deux, procurant une impression de dynamisme qui est très au goût du jour en ce moment.
Sous le capot, il est assez facile d’imaginer la motorisation qui sera proposée par le fabricant : tous les modèles Mini vendus en ce moment héritent d’un quatre cylindres de 1,6 litre, à aspiration naturelle ou à turbocompression. Le 1,6 litre turbo, d’ailleurs, fait du bon boulot sous le capot du Countryman. Ça ne devrait pas être différent dans ce cas-ci.
À l’intérieur, outre les baquets rondouillets et le tableau de bord assez caractéristique de la marque, un rail central où on peut accrocher divers accessoires, allant du porte-gobelets au porte-baladeur, fait un retour. Ça indique donc que la banquette risque elle aussi d’être divisée en deux sièges séparés.
Au Canada, le Countryman se détaille à partir de 26 500 dollars. On imagine qu’une version à deux portes en moins de ce modèle se vendrait pour quelques centaines de dollars de moins…